Ce mardi 16 avril 2019, le Réseau Petite Enfance 92 s’est réuni en présence de Madame Christine LAVARDE, Sénatrice des Hauts-de-Seine au sein de la Préfecture du département. 21 communes étaient représentées à cette occasion.

 

Monsieur Vincent MARCHAND, Directeur général de l’Association des Maires des Hauts-de-Seine et Madame Chantal BRAULT, Première Adjointe au Maire de Sceaux et Responsable du Réseau Petite Enfance 92 ont accueilli les Elus et leurs collaborateurs.

 

 

Madame Chantal BRAULT a rappelé l’intérêt de ce réseau et le fort investissement des élus dans leurs missions, puis elle a présenté l’ordre du jour :

    1. Introduction de Madame Christine LAVARDE, Sénatrice des Hauts-de-Seine         
  1. Tour de table.
  2. Conséquences de l’application de la Prestation de Service Unique (PSU) pour les communes.
  • Reste à charge
  • Éventuelle augmentation

    3.Convention d’Objectifs et de Gestion (COG) 2018-2022

  • Quelles modifications pour les communes ?

    4.Plan Pauvreté Macron :

  • Création de places en crèches au sein des communes
  • Bonus mixité sociale

    5.Suppression de la subvention d’investissement pour les micro-crèches :

  • Conséquences pour les communes.

Conclusion.

Cette réunion a permis d’échanger sur le travail de mise en place au sein des communes de structures en faveur de la Petite Enfance. Madame la Sénatrice a ainsi pu recueillir de nombreuses informations pratiques et techniques, dans la perspective d’un rendez-vous entre Madame la sénatrice et le Secretaire d’État en charge de ces thématiques.

 

Vendredi 5 avril 2019 : Assemblée générale extraordinaire, élection du nouveau président de l’Association des Maires des Hauts-de-Seine.

 

Monsieur Jacques GAUTIER, Président de l’AMD 92 depuis 1999, ayant fait part de sa volonté de quitter ses fonctions, les Maires des communes des Hauts-de-Seine se sont réunis en assemblée générale extraordinaire afin d’élire le nouveau président de l’Association des Maires du département.

 

Ce vendredi 5 avril 2019, après avoir remercié chaleureusement les Maires, les élus et l’équipe de l’Association pour leur travail et leur implication, Monsieur Jacques GAUTIER a proposé à la présidence, la candidature de Monsieur Christian DUPUY, Maire de Suresnes et Membre également de l’AMD 92 depuis 1989.

 

C’est à l’unanimité que les Maires présents ou représentés ont élu Monsieur Christian DUPUY, Président de l’Association des Maires des Hauts-de-Seine. Il a remercié les Elus pour leur confiance et a précisé que son mandat n’irait pas au-delà des prochaines élections municipales 2020, puisqu’il ne se représenterait pas à la mairie de Suresnes. La nouvelle composition des Membres du Bureau a été annoncée comme suit :

 

Président :

-       Monsieur Christian DUPUY, Maire de Suresnes

Secrétaire général :

-       Monsieur Philippe LAURENT, Maire de Sceaux

Trésorier :

-       Monsieur Bernard GAUDUCHEAU, Maire de Vanves

Vice-Présidentes et Vice-Présidents :

-       Monsieur Pierre-Christophe BAGUET,Maire de Boulogne-Billancourt

-       Madame Christiane BARODY-WEISS, Maire de Marnes-la-Coquette

-       Monsieur Jean-Didier BERGER, Maire de Clamart

-       Madame Nicole GOUETA, Maire de Colombes

-       Monsieur Patrice LECLERC, Maire de Gennevilliers

-       Monsieur Etienne LENGEREAU, Maire de Montrouge

-       Madame Aline de MARCILLAC, Maire de Ville d’Avray

Les Elus présents ont échangé sur les sujets suivants :l’application des taux de taxes locales sur les bureaux et surface de stationnement dans la 1ère circonscription : Paris et Hauts-de-Seine, la ligne 15 ouest du Grand Paris Express, la loi sur le projet de loi d'orientation des mobilités, le Grand Débat national dans les Hauts-de-Seine, le Plan Métropolitain de l’Habitat et de l’Hébergement (PMHH) et le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) et la zone à faibles émissions (ZFE) métropolitaine.

 

À l’issue de cet assemblée, les Maires, Monsieur Pierre SOUBELET, Préfet des Hauts-de-Seine, Monsieur Patrick DEVEDJIAN, Président du département et Monsieur Patrick PONTHIER, Président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie 92 ont partagé un moment de convivialité.

4ème édition : « initiation aux gestes qui sauvent » en mars 2019.

La campagne « d’initiation aux gestes qui sauvent » mise en place après les attentats de 2015, a eu lieu du 13 mars 2019 au 29 mars 2019. L’Association des Maires des Hauts-de-Seine a une nouvelle fois soutenu cette initiative.

En collaboration avec la préfecture des Hauts-de-Seine et de nombreux partenaires il a été proposé des sessions gratuites d’initiation aux gestes de premiers secours.

Cette quatrième édition s’est clôturée par un évènement d’envergure.

En effet, le vendredi 31 mars 2019, au sein de la Préfecture, la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris du département des Hauts-de-Seine, la Croix-Rouge et la Protection Civile ont initié une centaine de collaborateurs de Hauts-de-Seine Habitat aux premiers gestes de secours.

Monsieur Claude GIRARDI, Président Territorial de la Croix-Rouge a aussi permis cette année encore, l’organisation d’initiations axées sur le défibrillateur et le massage cardiaque, à destination des élus municipaux des Hauts-de-Seine.

Depuis 2016, ce sont près de 4 000 personnes qui ont participé à l’ensemble de ces sessions au sein des communes des Hauts-de-Seine.

Ce mardi 26 mars 2019, les Maires des Hauts-de-Seine et les Elus délégués à la sécurité et à la prévention ont eu l’opportunité de rencontrer le groupe d’intervention de la Police Nationale et de visiter le site du RAID.

 

 

 

Cette visite et les nombreux et riches échanges ont permis de mieux appréhender l’organisation et les conditions intensives de préparation et d’entraînement de l’unité d’élite de la Police Nationale.

9ème édition de la semaine de l’Industrie.

La semaine de l’Industrie a pour objectif de promouvoir et de renforcer l’attractivité de ses métiers et des parcours de formation auprès des collégiens, des lycéens, des étudiants et du grand public.

À cette occasion, l’Association des Maires des Hauts-de-Seine a collaboré une nouvelle à cette 9ème édition en sollicitant des entreprises implantées au sein des communes du département.

 

Coca-Cola European Partners de Clamart a reçu des élèves d’établissements scolaires de Villeneuve-la-Garenne et de Courbevoie. Les salariés ont ainsi de présenté leurs missions et le site de production, le mardi 19 mars 2019, de 10h00 à 12h00.

 

 

Le siège de Bouygues Télécom à Meudon a accueilli des étudiants de Clichy-la-Garenne, pour leur permettre de découvrir le secteur de la téléphonie, le jeudi 21 mars 2019, de 9h00 à 12h30.

 

 

 Les responsables du site d’Orange Gardens de Châtillon dédié à l’innovation et à la recherche ont organisé à des élèves de Bois-Colombes, une visite et une présentation de leurs nombreuses et diverses activités, le vendredi 22 mars 2019, de 13h30 à 17h30.

 

Chacune de ces sociétés a convié également les Elus à ces évènements.

Évènement phare de la Ville de Courbevoie qui accueille chaque année entre 1 500 et 2 000 visiteurs, la 17ème édition du Rendez-vous de l’Emploi aura lieu le 19 mars 2019 de 10h00 à 17h00 au Centre évènementiel de la ville.

Le Rendez-vous de l’Emploi vise à faciliter les rencontres entre recruteurs et talents, à sensibiliser ces derniers aux nouvelles formes de recrutement mais aussi à informer les publics de la possibilité de se former tout au long de sa vie.

Le Rendez-Vous de l’Emploi est organisé en partenariat avec les acteurs locaux de l’emploi (Pôle Emploi, APEC, Région Ile-de-France, CCI Hauts-de-Seine, Mission Locale Rives de Seine, Cap Emploi 92, le territoire Paris Ouest La Défense (POLD), l’Observatoire Com Media).

Contact : 01 71 05 76 73 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Toutes les informations sont disponibles : https://developpementeconomie.courbevoie.fr/le-rendez-vous-de-lemploi-de-courbevoie-est-de-retour-le-19-mars-pour-connecter-les-talents/

La Chambre de Commerce et d’Industrie des Hauts-de-Seine, a adressé à l’AMD 92 le Bref-Conjoncture du 3ème trimestre 2018, étant une publication qui analyse les principaux indicateurs économiques trimestriels de notre département.

A consulter en fichier joint

 

Le vendredi 15 février 2019, au sein de la caserne d’Issy-les-Moulineaux, Monsieur Pierre SOUBELET, Préfet des Hauts-de-Seine, Monsieur Jacques GAUTIER, Président des Maires du département et Maire de Garches ainsi que Monsieur Patrick DEVEDJIAN, Président du Conseil Départemental ont tenu à saluer et à remercier le personnel des centres de secours de la Brigade des Sapeurs-Pompiers des Hauts-de-Seine pour leur implication, leur courage et leur dévouement exceptionnels.

 

En effet, sur une très courte période, deux interventions d’envergure sont venues marquer les esprits de la BSPP.

Les pompiers ayant participé à ces tragiques événements rue de Trévise le 12 janvier 2019 puis rue Erlanger le 5 février 2019 sont pour :

Trévise : 53 Sapeurs-Pompiers appartenant à 8 centres de secours Issy-Les Moulineaux, Nanterre, Bourg La Reine, Courbevoie, Montrouge, Gennevilliers, Plessis-Clamart, Asnières-sur-Seine.

Erlanger :180 Sapeurs-Pompiers appartenant à 15 centres de secours : Boulogne-Billancourt, Issy-Les Moulineaux, Saint-Cloud, Puteaux, Clamart, Meudon, Montrouge, Bourg-La-Reine, Colombes, Nanterre, Gennevilliers, Rueil-Malmaison, Levallois, Antony, Plessis-Clamart.

Le Service Public de l’Emploi Départemental s’est réuni, ce mardi 12 février 2019, autour des thématiques de l’emploi, de l’offre et de la demande, afin de faciliter l’accès à l’emploi avec les différents acteurs économiques.

L’ordre du jour de cette réunion est le suivant :

Ouverture par Monsieur Pierre SOUBELET, Préfet des Hauts-de-Seine

  • Points d’actualité :

-          Situation de l’emploi, mise en avant par Madame Patricia BOILLAUD, responsable de l’UD 92 - DIRECCTE

-          Nouveau système de sanctions des demandeurs d’emploi, évoqué par Madame Marion BADENES, Directrice Territoriale Pôle Emploi

  • Actualité des bassins d’emploi, présenté par Madame Isabelle HERRERO, sous-préfète au développement économique et à l’emploi, comprenant :

-          Actualités des bassins d’emploi des Etablissements publics territoriaux :

  1. Vallée Sud Grand Paris (VSGP) décrit par Monsieur Philippe MAFFRE, sous-préfet d’Antony et de Boulogne-Billancourt
  2. Paris Ouest La Défense (POLD) abordé par Madame la sous-préfète au développement économique et à l’emploi

-          Généralisation de la démarche : deux nouveaux bassins en 2019

  • Lever les difficultés de recrutement :

-          Notion de tensions du marché du travail et difficultés de recrutement examiné par Madame Patricia BOILLAUD

-          Approche territoriale des tensions sur le marché du travail démontré par Madame Claudine SANFAUTE, responsable Pôle 3E UD-Direccte

-          Démarches innovantes : recruter autrement exprimé par Madame la Directrice Territoriale Pôle Emploi

  • Favoriser l’accès à l’emploi :

-          Méthode IOD « Intervention sur les offres et les demandes » présenté par Nathalie ADAMIAK, coordinatrice ARPEIJE, visant l’emploi durable pour toutes personnes employables

-          Actions Métiers : Le réseau au service de l’emploi évoqué par Elisabeth AUFFRAY Chambre des métiers et de l’artisanat, ayant pour objectif :

  1. Création un Réseau d’entreprises et d’acteurs de l’emploi dans la Boucle Nord
  2. Démarche d’appui au développement de l’emploi

Cette réunion du SPED a permis de partager les diverses informations relatives à la coordination des différents dispositif soutenant l’emploi pour développer l’attractivité du territoire.

La Mission Ecoter souhaite vous faire part de son prochain Colloque :

SMART CITY, une vision à taille humaine : mise en œuvre et clefs de la réussite

  Colloque de la Mission Ecoter

Mercredi 13 Mars 2019

14h30 -17h30

 (Accueil à partir de 14h15)

Caisse des Dépôts et Consignations - 56 rue de Lille - 75007 Paris 

(Salle Gérard Bureau) - Plan d'accès

Invitation mais inscription obligatoire sur http://www.ecoter.org/agenda?view=inscription&cid=231

Il n’est qu’à être passé au dernier salon des Maires pour avoir constaté que l’on parle beaucoup de smart city en y mettant parfois tout et n’importe quoi. Ce signal fort doit alerter tous les acteurs (élus, cadres territoriaux et entreprises).

La smart city n’est pas qu’une simple idée qui passerait au fil du temps mais bel et bien un concept qui s’imposera à toutes les collectivités si elles veulent demeurer attractives pour leurs territoires, les administrés et les entreprises avec une gestion plus efficiente et démocratique.

Néanmoins la smart city n’est pas une somme de projets mais nécessairement un projet d’ensemble qui nécessite une approche nouvelle et une méthode rigoureuse.

Il suffit d’observer ce que sont devenus nos téléphones portables en 5 ans, ce que deviendront nos voitures dans les 5 années à venir pour comprendre ce que deviendront nos villes dans une décennie, pour concevoir que les nouvelles technologies sont l’aboutissement de processus complexes qui en plus de méthode ont nécessité une vision globale et planétaire. Il ne peut en être autrement pour la smart city.

Un projet de smart city est un projet qui, à la fois, nécessite une vision globale de l’espace traité, une vision à moyen et long terme des objectifs territoriaux, et surtout un processus ordonné afin qu’une bonne intention ne se transforme pas en échec ou gabegie financière.

Le colloque aura deux objectifs principaux :

  1. D’une part éclairer par du concret la définition que donne la CNIL de la smart city, à savoir « Un nouveau concept de développement urbain permettant d’améliorer la qualité de vie des citadins en rendant la ville plus adaptative et efficace, à l’aide de nouvelles technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets et de services innovants. Le périmètre couvrant ce nouveau mode de gestion des villes inclut notamment : infrastructures publiques (bâtiments, mobiliers urbains, domotique, etc.), réseaux (eau, électricité, gaz, télécoms) ; transports (transports publics, routes et voitures intelligentes, covoiturage, mobilités dites douces - à vélo, à pied, etc.) ; les e-services et e-administrations ».
  2. D’autre part esquisser les principes de la méthode qui doivent permettre aux élus d’atteindre les objectifs qu’ils visent :
  • Faire mieux et moins cher dans tous les domaines de la vie publique ;
  • Préparer l’avenir et rendre possible ce qui est nécessaire avec le double objectif, d’une part d’économiser sur le plan financier et environnemental et d’autre part de rendre plus attractif leur territoire pour les administrés et les entreprises ;
  • Trouver des solutions pour compenser la baisse de la DGF et éviter les hausses d’impôts.

En ce sens, il est temps d’organiser un temps d’échanges réunissant les collectivités et les entreprises afin de mieux identifier les problèmes et les solutions et surtout de partager une vision et une méthode.

Ce colloque donnera à toutes et à tous l’opportunité :

  • Avoir une vision concrète de ce qu’est la smart city ;
  • Comprendre le rôle de tous les acteurs, publics et privés, mais aussi locaux et externes (bailleurs sociaux, entreprises, associations, personnes qualifiées, startups, copropriétés, commerces, administrés…) ;
  • Mesurer l’importance des datas et comprendre comment il sera possible d’en optimiser sa valeur et son potentiel ;
  • Découvrir comment l’énergie est à la fois un outil d’économie, de richesse et aussi un outil structurant de l’épine dorsale numérique de la cité ;
  • Découvrir aussi les différentes opportunités que la transformation numérique offre pour mieux gérer toutes les infrastructures d’un territoire ;
  • Comprendre les raisons d’une méthode qui doit être obligatoirement partagée.

PROGRAMME (Programme détaillé à venir)

Modération des tables rondes - Jacques BUCKI, Conseiller à l’Energie et au Numérique de la Mission ECOTER 
Maire de Lambesc 2008-2014
Représentant de l'Association des Maires de France à la Commission Nationale de la Transition Énergétique et Expert auprès du Comité de pilotage de la loi sur la TE 
"Ambassadeur" de la Smart Building Alliance.

14h00 - Accueil des participants

14h30 - Mot d'accueil

Olivier Julienne, Secrétaire Général de la Mission Ecoter ou sa/son représentante/représentant

14h35 – Introduction

Jeanne Carrez-Debock - Responsable du programme Smart City - Caisse des Dépôts et Consignations

14h45 - 1ère partie – Smart city, smart territoire, de quoi parlons-nous ?

La smart city n’est pas un ensemble de projets mais un projet d’ensemble. Seule la compréhension de celui-ci, associée à une vision globale permet la réussite, sociale, financière, environnementale, économique et donc POLITIQUE, d’un smart territoire.

Que comprend le concept Smart City ? Du logement au territoire, pourquoi ? Quelles sont les grandes constantes et les grands thèmes que l’on retrouve régulièrement en France ?

Intervenants

  • Vincent Barué - Directeur Associé Pôle BIM (Foundation-bnd) - La Foncière Numérique
  • Joël Gombin – Cofondateur - Datactivist
  • Isabelle Mathé - Directrice des Services urbains - Orange Smart Cities
  • Stéphane Paoli - Adjoint au maire en charge de l’innovation – Ville d’Aix-en-Provence
  • Christian Rozier - Président - Urban Practises

15h35 – Echanges avec la salle

15h50 - 2ème partie – Smart city ou smart territoire ? Quelle méthode ?

Comment faire mieux et moins cher ? Comment rendre sa collectivité attractive ? Et surtout, comment parvenir à ces objectifs de façon pertinente et performante, tant sur le plan financier qu’environnemental et politique ?

Intervenants

  • Jérôme Baloge - Maire de la Ville de Niort et Président de la Communauté d’agglomération du Niortais
  • Olivier Gacquerre - Maire de la Ville Béthune, Président du SIVOM béthunois et Vice-Président de l’Agglomération Béthune-Bruay en charge des territoires intelligents
  • Christian Rozier - Président - Urban Practises
  • Denis Thuriot - Maire de la Ville de Nevers et Président de Nevers Agglomération
  • Tanguy Selo - Expert Smart City, innovation numérique, structuration d'écosystèmes et intelligence collective/innovation ouverte de la Ville de Mulhouse

16h40 - Echanges avec la salle

17h00 - Grand témoin : Delphine Batho, Députée des Deux-Sèvres, Présidente de Génération Écologie

17h30 - Fin des débats

Au plaisir de vous y retrouver,

Bien cordialement,

Quentin Meullemiestre

Directeur du Développement et de la Formation

Mission Ecoter

Le réseau des Territoires médians et innovants

Tel : +33 (0)6 04 08 38 16

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.