Lettre d’information - Numéro spécial

A l’occasion de la minute d’hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo, Jacques Toubon, Défenseur des droits, s’est adressé à l’ensemble de ses collaboratrices et collaborateurs, réunis autour de lui.

Chères Collaboratrices,

Chers Collaborateurs,

Dans un instant, comme partout en France, nous allons, ENSEMBLE, nous taire, nous recueillir, nous redresser !
Depuis hier midi, je tremble. Ce matin mon émotion est intacte. Quel choc ! Quelle tristesse !


Pour chacun d’entre nous, comme pour la France toute entière, il y’aura un avant et un après 7 janvier 2015.
Je récuse cependant les formules toutes faites de la presse, les comparaisons approximatives avec le passé ou l’étranger. Elles sont fausses, elles nous privent de réfléchir et d’agir.


Soit la tragédie de Charlie pourrait avoir rompu les digues de manière irréversible. D’emblée nous devons donc éloigner la peur, récuser toute responsabilité collective, refuser tout amalgame.


Soit, ce, sera, je l’espère ardemment, le commencement d’une renaissance, d’un sursaut.


Notre responsabilité est éminente et directe. La liberté d’opinion et d’expression, nous en avons la garde. Nous le faisons quotidiennement.


Avec le projet de la « plateforme », nous avons déjà appelé au rassemblement contre l’exclusion, le rejet, la haine de l’autre.
Plus que jamais, c’est notre travail !


Tous, à notre place, nous serons au cœur de ce que, femmes et hommes en France, rassemblés, diront et feront pour que la liberté et l’égalité triomphent de la barbarie et de l’injustice.

 

^ Haut de page

Le Défenseur des droits est une autorité constitutionnelle indépendante.
Elle est chargée de veiller à la protection de vos droits et libertés et de promouvoir l'égalité.

 

LE DÉFENSEUR DES DROITS – 7 rue Saint-Florentin – 75409 Paris Cedex 08 – 09 69 39 00 00
www.defenseurdesdroits.fr

L@ Lettre du défenseur des droits - ISSN 2272-0731

Abonnez-vous

Abonnez-vous

   

CANDIDATEZ aux 5è Trophées de l'Accessibilité 2015.

Il vous reste 8 Jours pour déposer votre dossier de Candidature aux 5e Trophées de l'Accessibilité 2015.

Le dépôt des candidatures est prolongé au 16 Janvier 2015

 - Trophée Cadre de Vie (cadre bâti, voirie, transports,...)

- Trophée Diversité & Vivre Ensemble (Travail, Emploi, Loisirs, Culture,..)

- Trophée Tourisme et Handicap en partenariat avec l'association Tourisme et Handicaps.

- Trophée Produit Accessible à tous

- Trophée Conseil d'enfants et de Jeunes en partenariat avec l'ANACEJ

Nouveau : Un Prix Spécial Accès Pour Tous à la Culture aux 5ème Trophées de l'Accessibilité 2015 en partenariat avec le CRTH.

Nouveau ► Humanis partenaire de la 5ème édition des Trophées de l’Accessibilité 2015.

Un Trophée Coup de Cœur en partenariat avec Humanis récompensera au niveau régional et national des PME ayant une action forte vis-à-vis du travail adapté (ESAT, EA). 

Vous êtes une PME dynamique et régulière dans votre Relation avec les ESAT, EA : Nous contacter par EMAIL à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Présentation des Trophées de l'Accessibilité 2015. 

Extrait de la Revue de Presse des Trophées de l'Accessibilité 2014. 

                                       

                                     Merci de relayer cette information.

                             Avec nos meilleurs Vœux pour cette nouvelle année.

   

Attentat du siège de Charlie Hebdo : les élus locaux de France expriment leur indignation et leur soutien aux familles

 

 

Les élus locaux de France, représentés par leurs associations, sont profondément choqués et indignés par l’attentat dont le siège de Charlie Hebdo a été la cible.

Ils tiennent ensemble à assurer les familles des victimes de leur soutien et de leur solidarité face à cet acte terroriste d’une violence inqualifiable.

Les élus locaux, qui défendent au quotidien les valeurs de la République et les droits fondamentaux qui en sont le fondement, rappellent leur attachement à la liberté de la presse et saluent le travail indispensable mené par les journalistes. Ils font vivre la démocratie.

Alors que notre société connait une crise économique et sociale durable, les repères qui assurent la stabilité et la continuité de notre République doivent plus que jamais être affirmés et défendus. Le combat pour la liberté est celui de tous.

En hommage aux victimes, les élus locaux appellent l’ensemble des Françaises et des Français à se rassembler en soutien à ces valeurs.

Les drapeaux des collectivités locales seront mis en berne jeudi 8 janvier 2015.

Association des maires de France

Assemblée des départements de France

Association des régions de France

Association des Communauté urbaines de France

Association des Maires Ruraux de France

Association des Maires de grandes Villes de France

Assemblée des communautés de France

Association des petites Villes de France

Vous pouvez consulter, en fichier joint, le communiqué de presse.

 

Réunions thématiques AN2V 2015

Choisissez les thèmes qui seront abordés !

Madame, Monsieur,

Nous souhaitons répondre au mieux à vos attentes, et à ce titre nous vous sollicitons pour choisir les thèmes des réunions qui seront abordés lors de nos quatre prochaines réunions thématiques de 2015 (19 mars / juin / septembre / décembre).

Merci de répondre simplement à ce mail et de cocher ou numéroter les thèmes qui vous intéressent en priorité :

(   ) Quelle mise en oeuvre de la vidéoprotection dans un système moderne de contrôle d'accès.

(   ) Présentation de la nouvelle méthodologie d'évaluation de la vidéoprotection (pré-conclusion de l'étude menée par le Ministère).

(   ) Quelle mise en oeuvre de la vidéoprotection par les commerçants sur la voie publique ? (Loi n° 2014-626 du 18 juin 2014).

(   ) Quelle mise en oeuvre d'une vidéoprotection mobile ? (caméras déplaçables, caméras embarquées sur des véhicules, des drones, des agents de terrain...).

(   ) La vidéoprotection dans le logement social.

(   ) Méthodologie d'utilisation de la vidéoprotection par les services d'incendie et de secours (espaces publics et privés).

(   ) Comment déployer des caméras haute résolution ? Quid des dômes ? Quel dimensionnement d'enregistrement et de réseau ?

(   ) Autres thèmes ? ...

Nous communiquerons très rapidement les résultats à tous ceux qui auront participé à l'enquête.

A cette occasion, l'AN2V vous souhaite une excellente année 2015 !

 

 

Rémi FARGETTE
Directeur général


06 28 45 04 27
04 78 89 06 37

 

 

Rapport annuel sur l'état de la France en 2014

Rapport annuel sur l'état de la France en 2014

En 2014, ce rapport s'inspire du ressenti de nos concitoyens et de leurs principales préoccupations, et s’appuie notamment sur les indicateurs de développement durable pour analyser les différents enjeux, tant économiques, sociaux qu’environnementaux, auxquels notre pays est confronté.

Les tendances croissantes à l’individualisme poussent notre Assemblée à alerter les pouvoirs publics sur les fractures toujours plus importantes de notre société : un essoufflement économique et démographique du monde occidental, une polarisation due à un accroissement des inégalités, un rejet des prélèvements obligatoires ou encore des exclus toujours plus nombreux que ce soit en termes d’accès au logement ou au marché du travail.

Entre la fin des politiques de rigueur et l’acquittement de l’impôt sur le revenu ne serait-ce que de manière symbolique par chaque citoyen, notre Assemblée apporte des réponses pragmatiques à différents points de blocage identifiés.

Télécharger la note de synthèse Télécharger la note de synthèse
Télécharger le rapport Télécharger le rapport

Madame, Monsieur

Les ADIL d'Ile-de-France ont co-réalisé le portrait francilien 2014. Ce document regroupe les données de cadrage déclinées par département, sur le logement social, la construction, les marchés du logement, neuf ou ancien, le marché locatif ainsi que les statistiques sur le recours au prêt à taux 0%...  Cette année une large part du document est consacrée à la présentation des actions partenariales des ADIL franciliennes autour de six thématiques (l'accession, la copropriété, l'habitat indigne, les expulsions, la rénovation énergétique et la loi ALUR) et du travail d'observation mené à destination des partenaires locaux.

Nous vous invitons par ailleurs à consulter nos deux revues de presse réactualisées :

La lettre d'information des acteurs de l'habitat du mois de décembre 2014 est parue ! Vous pouvez y retrouver toute l'actualité juridique, financière et fiscale en matière de logement : Cliquez - ici

La revue de presse et d'études_Logement et Habitat_ vue par l'ADIL des Hauts-de-Seine : cliquant ici 

Bien cordialement

ADIL 92

TALEB Ezzedine

Directeur

Tél : 0141450611

Twitter : ADIL92_HautsdeSeine@Adil92hds

www.adil92.org

Bonjour,

Le Défenseur des droits lance un appel à témoignages sur les mutuelles étudiantes.

 

Difficultés pour obtenir une carte vitale, retards de remboursements de frais de santé, absence de réponse aux appels téléphoniques ou aux courriers, perte de documents (déclarations de médecin traitant, réclamations, …).

Telles sont les difficultés rencontrées par les étudiants dans leurs relations avec les organismes chargés de la gestion de leur régime obligatoire de sécurité sociale.

Régulièrement saisi de telles situations, et particulièrement sensible aux conséquences que celles-ci pourraient avoir sur leur accès aux soins, le Défenseur des droits lance, deux mois après la rentrée universitaire, un appel à témoignages en direction des étudiants rencontrant des difficultés avec leurs mutuelles.

Cet appel à témoignages via un formulaire en ligne permettra au Défenseur des droits de mieux connaître la nature des difficultés que les étudiants rencontrent avec leurs mutuelles et d’intervenir, le cas échéant, soit auprès de ces organismes, soit auprès des pouvoirs publics dans le cadre de son pouvoir de proposition de réforme.

Nous vous invitons à diffuser largement le lien ci-dessous, contenant l’accès au questionnaire: http://www.defenseurdesdroits.fr/documentation/appel-temoignage (HTML)

Cordialement,

Madame, Monsieur,

vous pouvez consulter, en fichier joint,  la Newsletter du Forum pour la Gestion des Villes

Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (News ForumGV.pdf)News ForumGV.pdf196 kB

Combattre toutes les violences faites aux femmes, des plus visibles aux plus insidieuses

 

 

 

 

 

 

Combattre toutes les violences faites aux femmes, des plus visibles aux plus insidieuses

La délégation aux droits des femmes et à l’égalité du CESE dresse un panorama synthétique de l’ensemble des violences auxquelles les femmes peuvent être confrontées, en métropole et Outre-mer.
Elle montre l’ampleur du phénomène et alerte sur une question fondamentale de société qui doit amener chaque citoyen à s’interroger sur ses causes et les moyens d’y répondre. Sensibiliser, informer et former constituent le triptyque impératif pour briser l’engrenage des violences.
Nous sommes tous concernés et, plutôt que de détourner le regard, il nous incombe d’exercer une vigilance empathique et de savoir orienter vers un recours.

Télécharger la note de synthèse

Télécharger la note de synthèse

Télécharger l’étude

Télécharger l’étude



Vous pouvez consulter la lettre d'information du site" Sécurité Commune Info" dédié à l'appui des communes dans la prévention en cliquant sur le lien suivant:

"Lettre d'information "

97e Congrès de l’AMF :
un congrès porteur d’espoir pour les arts et la culture

Par la “résolution générale” adoptée à l’issue de 97e Congrès des maires et présidents de communautés de France, les maires ont rappelé la centralité des communes dans l’organisation de la démocratie territoriale et tout particulièrement l’importance de leur contribution à la vitalité économique et aux services rendus aux habitants. Avec, en perspective, l’inévitable effet négatif de la forte réduction des dotations de l’Etat prévue aujourd’hui. Au-delà des seules difficultés budgétaires qu’elles créeront, c’est la liberté même de l’engagement politique des communes qui s’en trouvera entravée, voire paralysée. De là la volonté des maires de « corriger » la « baisse drastique » des dotations de l’Etat et de revoir les modalités de la fiscalité territoriale. De là aussi cette affirmation : « Toujours nous préfèrerons la liberté à la contrainte. »

La Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) se félicite de la détermination des maires à garder la maîtrise de leurs politiques et de leur capacité d’action. Car la culture est étroitement liée à leur liberté d’agir. Le soutien aux arts et à la culture est au cœur de leurs prérogatives. C’est la traduction la plus immédiate, la plus démocratique de la liberté et de l’inventivité politique.

Pour la FNCC, la culture ne relève pas d’une compétence mais d’une responsabilité que partagent toutes les collectivités et, en tout premier lieu, les communes. Une responsabilité qui se confond avec la responsabilité politique même. Sur ce champ de l’action publique, rien ne se construit sans l’engagement des maires.

Le Congrès de l’AMF marque – nous le croyons – un nouveau point de départ pour les politiques culturelles municipales. Les exemples de structures fragilisées, de festivals supprimés sont aujourd’hui trop nombreux. Menacées d’asphyxie budgétaire, les communes sont parfois tentées de réaliser de trop maigres économies au travers de la culture. Il faut le dire : ce ne sont pas leurs marges de manœuvre qu’elles accroissent ainsi, mais leur légitimité politique qu’elles affaiblissent. Cette même légitimité que le Congrès des maires de France a réaffirmé avec force.

Certes la culture n’est pas une compétence obligatoire. Mais c’est une compétence inévitable, inaliénable. A l’ignorer, c’est à une culture subie que sont livrés les habitants. A la délaisser, ce n’est pas à la viabilité économique des territoires que l’on contribue mais à une perte d’attractivité et de rayonnement qui, tôt ou tard, en bridera le dynamisme économique. La culture n’est pas une charge ou un luxe mais l’un des atouts, l’un des leviers les plus prometteurs de notre pays. Un levier qui dépend de l’engagement de chaque commune. Un atout dont bénéficie l’essor de chaque commune, des plus urbaines aux plus rurales.

Parmi les collectivités, les communes et leurs groupements contribuent pour 73% au financement territorial de la culture (les départements pour 18% et les régions pour 9%). La mobilisation des maires pour faire valoir leur pleine liberté politique et l’engagement du nouveau président de l’AMF, François Baroin – dont la FNCC salue ici l’élection – augurent, nous en sommes convaincus, d’un dynamisme persistant et renouvelé des politiques culturelles publiques, tant au plan local que national. 

Florian Salazar-Martin, président de la FNCC