Réunion thématique du mardi 14 octobre 2014

(Programme prévisionnel)
"Comment réussir une identification en vidéoprotection ?"
             un visage, une plaque minéralogique…

 

 

Nous constatons beaucoup trop de désillusions d'utilisateurs de systèmes de vidéoprotection sur la possibilité d'identifier une personne ou un véhicule à partir des enregistrements. Cela est souvent dû à un déficit de réflexion sur la définition du résultat fonctionnel attendu de la caméra : Exploitation ? surveillance ? détection ? reconnaissance ? identification ? Cela peut également être du aux limites technologiques des dispositifs installés : résolution insuffisante, mauvais éclairage, contrejour, angles morts...
Cela n'est pas une fatalité ! Comment bien exprimer le résultat fonctionnel attendu ? Comment identifier un véhicule en conformité avec la réglementation ? Comment utiliser au mieux  les outils actuels (4CIF, HD) et ceux de demain (THD, 4K,  haute sensibilité...) ? Quid de l'éthique sur ce sujet sensible d'une identification possible de tout individu, de tout véhicule ?

Salle Pradeau - FFB - 10 rue du Débarcadère - 75017 PARIS

Programme prévisionnel :

13h30 : Café d'accueil.

14h00 : Ouverture.

Dominique LEGRAND

L'actualité de l'AN2V

Marc DUMAS, organisateur des Trophées de la sécurité

Présentation de la soirée de gala du 4 décembre organisée dans le cadre des 3èmes Universités de la sécurité à Lyon.

14h15 : Rappel de la problématique

Rémi FARGETTE, Directeur général

La problématique de l'identification au regard des éléments recueillis lors d'actions de formation d'opérateurs et de conseil.

Dominique LEGRAND , Président

Rappel des éléments techniques à connaître : résolution, LAPI, VPI...
14h50 : Intervention des institutionnels concernés
Ministère de l'Intérieur (à confirmer)

Quelles sont les besoins et les attentes des services de police ?

CNIL (à confirmer)
Quelles sont les limites juridiques et éthiques à l'identification ?
15h50 : Les solutions innovantes

Une présentation rythmée des solutions innovantes, des retours d'expérience d'utilisateurs.

Échanges avec les participants
 
17h30 : Cocktail, offert par un partenaire, servi au Club

Mesdames, Messieurs

Nous avons l’honneur de vous convier à participer à la table de concertation stratégique départementale des dispositifs MAIA des Hauts-de-Seine.

Cette rencontre se tiendra :

Le mardi 14 octobre 2014, de 14H30 à 17H00

A la Délégation Territoriale de l’ARS des Hauts-de-Seine (ARS DT 92)

55 avenue des Champs Pierreux - 92000 NANTERRE

Nous comptons sur votre présence et vous remercions par avance de bien vouloir nous informer de votre participation. Dans le cas de votre impossibilité à participer à cette table, nous vous joignons un modèle de lettre de mission donnant procuration à la personne qui vous représentera.

Vous trouverez également ci-joint le compte-rendu de la dernière table de concertation stratégique du 18 mars 2014.

L’ordre du jour vous sera communiqué prochainement.

Dans l’attente de cette rencontre, nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire.

Nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos respectueuses salutations.

Les pilotes des dispositifs MAIA des Hauts-de-Seine

Blandine GEUFFROY

Pilote MAIA 92 Nord

Tel : 01.47.98.76.44

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Florence POUGNET

Pilote MAIA Sud 92

Tel : 06.71.16.66.89

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

David ROQUES

Pilote MAIA 92 Centre

Tel : 06 11 20 02 63

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

COMMUNIQUE : Pour l'approfondissement du dialogue entre le Ministère de la Culture et les collectivités territoriales

Aurélie Filippetti a quitté le ministère de la Culture. A ce moment difficile et décisif pour l’avenir des politiques culturelles publiques, la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) veut tout particulièrement saluer le travail d’écoute et de collaboration que la ministre a su mener vis-à-vis de collectivités territoriales depuis deux ans. C’est quasi quotidiennement que notre Fédération a pu mesurer combien la nature du dialogue entre les élus territoriaux et le ministère a profondément évoluée dans le sens du respect mutuel et de la conscience partagée quant à la légitimité des attentes, des analyses et des choix culturels de tous, communes, départements, régions et Etat.

Par-delà l’héritage de décennies d’une pratique très centralisée de l’action gouvernementale en matière de culture, Aurélie Filippetti a instauré un réel climat de confiance, dans la durée, dans la simplicité. En poursuivant et amplifiant les initiatives en cette matière d’abord de Catherine Trautmann qui a notamment créé le Conseil des Collectivités Territoriales pour le Développement Culturel (CCTDC) en 1999, puis de Christine Albanel, qui l’a réactivé en 2008 et de Frédéric Mitterrand, c’est une nouvelle étape dans la co-construction des politiques culturelles publiques qu’elle a ainsi renforcée. Cette continuité est plus que notable : essentielle.

Donc une nouvelle tradition dans la manière de gouverner. Une tradition unique dans le cadre de l’action gouvernementale : il est un domaine où l’intérêt national se discute avec attention et avec bienveillance, mais aussi avec franchise et exigence, entre l’ensemble des pouvoirs publics, un domaine où l’approche locale et l’approche nationale convergent au bénéfice de l’intérêt général.

L’outil de cette “exception culturelle” de gouvernance est le CCTDC. Un Conseil dont Aurélie Filippetti a souhaité, avant l’été, renforcer la légitimité pour en faire l’instance de référence de toutes les décisions de politique culturelle impliquant les collectivités territoriales, aux côtés de l’Etat. Avec les dix autres associations d’élus représentées au CCTDC, la FNCC s’est d’ores et déjà engagée dans une réflexion quant aux conditions d’un fonctionnement optimum du CCTDC.

La FNCC forme le vœu que l’action de la nouvelle ministre – dont nous saluons ici la nomination à la tête du Ministère de la Culture et de la Communication – s’inscrive pleinement dans la continuité de ce dialogue irremplaçable et dans la perspective du travail d’approfondissement du rôle du CCTDC. A ses côtés et en solidarité avec les associations d’élus, la FNCC apportera toute son énergie.

Car quels que soient les arbitrages à venir de la réforme territoriale et dans un contexte budgétaire d’autant plus tendu qu’une brutale baisse des dotations de l’Etat aux collectivités a été décidée, nous aurons plus que jamais besoin de cet espace de dialogue et de négociation. Un dialogue que les professionnels attendent et dont notre pays, pour son rayonnement, pour sa capacité d’espoir mais aussi pour son dynamisme économique a profondément besoin.

Florian SALAZAR-MARTIN Président de la FNCC Mercredi 27 août 2014

6e édition
Journée Ambition PME

« Accès au marché : la commande publique 
et les marchés innovants » 


Jeudi 9 octobre 2014
Eurosites George V, Paris

 

INSCRIVEZ-VOUS DES MAINTENANT
pour participer à l'événement majeur de la filière !

 

Au programme de cette 6e édition :

Des conférences et tables-rondes, le lancement de la plateforme des achats innovants SOLAINN, un espace start up innovation, des ateliers pratiques, des rencontres investisseurs, la remise des trophées des Champions 2014 du Pôle Systematic...

Invitation au colloque de l’association BALM 1901 sur la SEP et la bientraitance.

Madame, Monsieur,

Au nom de l'association BALM 1901, j'ai le plaisir de vous inviter à un colloque exceptionnel, dont le Thème sera :

« Vivre sa Sclérose en plaques
avec bientraitance (soins et vie sociale) »

Cet événement aura lieu le 25 Septembre 2014 de 9h à 13h, à l'amphithéâtre de l’association BALM 1901 dont les coordonnées sont les suivantes : 20 – 24 rue Jacques Ibert – 92300 LEVALLOIS-PERRET.

J'attire particulièrement votre attention sur le fait que ce colloque sera animé par Jean-Pierre JOLY, spécialiste du monde du handicap depuis 40 ans et Créateur de la Charte nationale Ville-Handicap avec la participation de Cécile HERNANDEZ CERVELLON, médaillée d’Argent en Snowboard Cross lors des Jeux Paralympiques de Sotchi (Russie) en Mars 2014 et le soutien de l’UNISEP et du laboratoire BIOGENE.

Pour participer au colloque, rien de plus simple ! Il vous suffit de vous inscrire en ligne en cliquant sur le lien suivant :

INSCRIVEZ-VOUS !

Merci de votre collaboration.

L'équipe de l'association BALM 1901.

 

Communique de la FNCC  FNCC, De retour d’AVIGNON    Vendredi 25 juillet 2014

La Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) réunie à Avignon, réaffirme sa volonté de développer les conditions d’un partenariat de confiance entre élus et Etat vis-à-vis des artistes, des professionnels et de tous nos concitoyens. Nous avons tous une responsabilité partagée au bénéfice des arts et de la culture. Les politiques culturelles ne se décrètent pas ; elles s’inventent dans l’échange et le respect mutuel. Ce chemin de confiance reste largement à stabiliser. Les inquiétudes sont nombreuses, fortes, presque structurelles.

 

-   La réforme territoriale annonce des mutations décisives. Elle ne pourra être un nouveau point de départ qu’à la condition de n’exclure personne, de ne négliger aucun territoire, de n’instaurer aucune tutelle. La culture doit être une volonté politique forte de coopération, non de l’obligation, ou de l’injonction.

-   Le gouvernement a décidé une réduction très importante de la dépense publique et notamment une diminution, sur trois ans, de 11Mds€ des dotations de l’etat aux collectivités. Cet effort imposé aura un impact durablement négatif sur les initiatives publiques en faveur des arts et de la culture. Car rien ici ne se fait significativement sans l’engagement concerté entre les collectivités et l’Etat.

-   Enfin, il faut créer des conditions économiques viables des métiers des arts et de la culture qui sont de plus en plus en difficulté, aggravées par la réforme de l’intermittence signée le 22 mars. Les artistes et les professionnels de la culture ont besoin d’un climat de sérénité. La FNCC les accompagnera dans leur démarche

A Avignon 2014, notre dialogue avec les professionnels a été particulièrement dense. Dans la suite de la Charte élaborée l’an passé avec le SNSP, nous avons initié un dialogue prometteur avec le SYNDEAC ainsi qu’avec les professionnels des arts de la rue et des arts du cirque. Ce n’est qu’ensemble – avec l’engagement indispensable de l’Etat – que nous pourrons redonner aux artistes une visibilité sur leur avenir, la garantie du respect de leur mission et l’assise pour leur travail d’invention. Nous avons plus que jamais besoin de leur apport : de leur sensibilité et de leur intelligence active.

A Avignon 2014, les échanges avec les associations d’élus ont été fructueux, notamment lors de notre rencontre publique commune du 16 juillet au cours de laquelle un texte d’appel à la solidarité inventive intitulé “Le partage de l’interrogation, le courage de l’imagination” a été porté collectivement. Avec les associations d’élus, le dialogue est désormais établi. Dans un contexte qui semblerait pouvoir favoriser la concurrence entre territoires, nous avons su ensemble affirmer la nécessité de l’intelligence collective et poursuivre le chemin de la solidarité.

Car les Journées d’avignon 2014 de la FNCC se sont conclues, le 17 juillet, par une réunion du Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel (CCTDC). Avec les onze associations d’élus qui composent ce Conseil, la ministre de la Culture a proposé d’inaugurer un travail en commun pour formuler les principes fondamentaux des politiques culturelles. Il a été question d’un “pacte” ou d’un “socle”. Pour sa part, c’est un engagement discuté, rédigé et évalué conjointement que réclame la FNCC. Une première réunion de travail est programmée en septembre. La FNCC propose que cette réunion soit préparée ensemble.

La vitalité culturelle de notre société réclame la mise en commun de nos énergies, de nos intuitions, de nos compétences, de notre responsabilité partagée – celle de l’Etat, celles des élus locaux, celle des artistes. Seule cette confiance, guidée par l’intérêt général, murie par la négociation rigoureuse et la discussion vive peut faire que les droits culturels deviennent une réalité quotidienne pour tous. Il nous revient de faire de l’exercice de la liberté – de s’émerveiller, de s’inventer et d’inventer le monde que nous souhaitons vivre et transmettre – notre récit partagé.

La FNCC est aujourd’hui prête à porter cette responsabilité. Car au-delà du renouvellement de la composition de ses instances nationales, les Journées d’Avignon auront été un moment dense de mobilisation de nombreux adhérents, pour beaucoup nouveaux élus à la culture. Nous saluons ici leur volonté d’engagement, leur passion pour la culture et leur conscience vive de l’importance des enjeux culturels. Nous les remercions de la confiance qu’ils ont manifestée pour notre Fédération.

Florian Salazar-Martin, président de la FNCC

Madame Monsieur ,

vous pouvez consulter, en fichier joint. le mensuel du Conseil économique, social et environnemental

Pièces jointes :
Télécharger ce fichier (fil_iena_n30_f.pdf)fil_iena_n30_f.pdf8120 kB

Madame, Monsieur,

Au nom de l'association BALM 1901, j'ai le plaisir de vous inviter à un colloque exceptionnel, dont le Thème sera :

 

« Vivre sa Sclérose en plaques
avec bientraitance (soins et vie sociale) »
 

Cet événement aura lieu le 25 Septembre 2014 de 9h à 13h, à l'amphithéâtre de l’association BALM 1901 dont les coordonnées sont les suivantes : 20 – 24 rue Jacques Ibert – 92300 LEVALLOIS-PERRET.

J'attire particulièrement votre attention sur le fait qu e ce colloque sera animé par Jean-Pierre JOLY, spécialiste du monde du handicap depuis 40 ans et Créateur de la Charte nationale Ville-Handicap avec la participation de Cécile HERNANDEZ CERVELLON, médaillée d’Argent en Snowboard Cross lors des Jeux Paralympiques de Sotchi (Russie) en Mars 2014 et le soutien de l’UNISEP et du laboratoire BIOGENE.

Pour participer au colloque, rien de plus simple ! Il vous suffit de vous inscrire en ligne en cliquant sur le lien suivant :

INSCRIVEZ-VOUS !

Merci de votre collaboration.

L'équipe de l'association BALM 1901.

partenaires

20-24, rue Jacques Ibert - 92300 LEVALLOIS-PERRET - Téléphone : 01 40 08 08 11

 

 

 

Présentation du rapport annuel d'activité 2013 du Défenseur des droits

Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-joint le rapport annuel d’activité 2013 du Défenseur des droits, présenté lundi 21 juillet au Président de la République par Jacques Toubon, nommé Défenseur des droits le 16 juillet 2014 par décret en conseil des ministres.

En 2013, le Défenseur des droits a reçu plus de 100 000 demandes d’interventions ou de conseils adressés par des particuliers dont :

  • 78 822 dossiers de réclamations représentant plus de 90 000 réclamants
  • 32 228 appels

80 % des réclamations ont été traitées par plus de 400 délégués, répartis dans 650 points d’accueil sur l’ensemble du territoire (métropole et Outremer).

L’expertise juridique du Défenseur des droits est désormais établie : 83 % des règlements amiables engagés par l’Institution ont abouti favorablement. En outre, 29 propositions de réforme ont également été adressées aux pouvoirs publics.

Ce rapport est aussi l’occasion pour le nouveau Défenseur des droits d’affirmer les objectifs à poursuivre lors de son mandat, qu’il définit dans son éditorial : « je souhaite que l’Institution s’affirme dans les six années à venir comme le généraliste de l’accès aux droits, face à la montée des détresses, de la précarité et de la violence. »

Voir le rapport annuel d'activité 2013 du Défenseur des droits (PDF, 4 Mo)

 

Vendredi 18 juillet Avignon

En préalable à la réunion du Conseil des Collectivités Territoriales pour le Développement Culturel, CCTDC, du 17 juillet à Avignon, présidée par la Ministre de la Culture, les 11 associations d’élu(e)s qui le composent ont lu la déclaration liminaire suivante :

 

 

DECLARATION LIMINAIRE  DES ASSOCIATIONS D’ELUS

Le Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel est une instance unique de concertation et de négociation entre les collectivités territoriales et l'Etat. Une instance qui prend acte de l'égale légitimité en matière de politique culturelle, tant en termes de financements que d'initiatives et de décisions, des pouvoirs locaux et du ministère de la Culture.

Cette co-responsabilité exige des uns et des autres des moyens budgétaires à la hauteur de l'importance des enjeux de civilisation que représente le soutien aux arts et à la culture. Sur cette voie, nous prenons acte avec intérêt l’annonce de la sanctuarisation des crédits culture annoncée par le Premier Ministre.

Les onze associations d'élus représentées au CCTDC soulignent que la baisse de 11 milliards d'euros des dotations de l'Etat aux collectivités, prévue sur trois ans dans le cadre des économies de 50 milliards d'euros voulue par le Gouvernement, aura irrémédiablement un impact sur leur capacité à accompagner, à la hauteur de sa nécessité, le développement culturel des territoires. La co-construction des politiques culturelles, souhaitée par tous, en sera réellement affectée.

Les initiatives significatives, nécessairement élaborées conjointement entre les collectivités et le ministère de la Culture, vont se heurter aux baisses des dotations des collectivités. Dès lors, la question du rôle que souhaite jouer l'Etat se pose avec une nouvelle acuité. Cette question doit être formulée, en préalable à nos échanges. Car ce n'est qu'ensemble, sur des bases claires, que nos travaux pourront contribuer efficacement à restaurer la confiance, fortement éprouvée, des artistes et des professionnels des arts et de la culture, et créer ainsi les conditions de la crédibilité de  notre instance indispensable.

Les associations d’élus – mercredi 16 juillet - Avignon

Madame, Monsieur le Maire,

nous vous relayons ces informations envoyées par Emploi Collectivités.

 

 

Nous sommes Emploi-Collectivites.fr dédié aux recrutements des collectivités territoriales et à l'emploi public.

Nous tenons plusieurs liens utiles à la disposition de vos utilisateurs, (Rémunération, déroulement de carrière, offres d'emploi dans les différentes fonctions publiques) :

1-un lien vers la grille indiciaire territoriale 2014 à jour avec les derniers décrêts:

http://www.emploi-collectivites.fr/Grille-indiciaire-territoriale                                                                  

2-un lien vers la grille indiciaire hospitalière interactive 2014 :

http://www.emploi-collectivites.fr/Grille-indiciaire-hospitaliere

3-un lien vers la grille indiciaire de la fonction publique d'état  :

http://www.emploi-collectivites.fr/Grille-indiciaire-etat

4-un lien vers notre guichet gratuit en ligne de réponses personnalisées aux questions carrière, équivalences, ... :

http://www.emploi-collectivites.fr/questions-reponses-grilles-indiciaires

(+ de 10 000 réponses déjà)

5-un lien vers les opportunités de mobilité dans les collectivités (plusieurs centaines d'évolutions/jour) http://www.emploi-collectivites.fr/offres-emploi-territorial-mobilite

6-un lien vers + de 500 avis d'experts sur les primes, aides, institutions, organismes, ...  de la fonction publique.

"Combien gagne et comment est calculé le salaire d'un fonctionnaire"

par ex ...

http://www.emploi-collectivites.fr/blog-territorial.htm

7-un lien pour accéder à l'étude exclusive "Handicap en collectivités territoriales"

http://www.emploi-collectivites.fr/newwebsite/Etude_handicap_collectivites_territoriales_emploi-collectivites.pdf

Si vous pensez qu'ils peuvent être utiles à certains de vos utilisateurs, insérez directement gratuitement ce ou ces liens dans votre site.

Vous pouvez nous joindre par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 01.80.88.50.50.

Je vous prie d’agréer l’expression de notre haute considération.

Florence Dornac

01.80.88.50.50  fax:0180885049

Responsable "Contenu territorial"

Emploi Collectivités - 196 rue Houdan, 92330 Sceaux