Ce lundi 23 janvier 2017, le Lieutenant-colonel Laurent LEYGUE, Chef de corps du 3ème groupement d'incendie et de secours de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), a convié les Maires et leurs Elus à une présentation de l’organisation et des missions de la BSPP, au sein de l’Etat-Major de Courbevoie, dans le quartier de la Défense.

Cette rencontre a permis d’évoquer le découpage géographique de la région d’Ile-de-France et plus précisément celle sous la responsabilité de ce groupement. Celui-ci est composé de 9 compagnies et 25 centres de secours.C’est ainsi plus de 1780 pompiers qui interviennent sur le tiers ouest de Paris, le département des Hauts-de-Seine et une partie du Val-de-Marne, soit une surface totale de près 240 km2. (36 communes du 92, 6 communes du 94 et 9 arrondissements de Paris).

Cette zone géographique compte environ 2, 4 millions d’habitants, ce qui sous-entend un grand nombre d’interventions et une grande diversité de leurs activités. De plus, les nombreux sites touristiques et le quartier de la Défense amplifient ce phénomène. Le délai d’intervention entre l’appel au Centre de Secours et l’arrivée des premiers pompiers sur le site est de moins de 10 minutes : délai particulièrement court.

Cette rencontre a été l’occasion pour tous, les 29 élus présents de 19 communes des Hauts-de-Seine et les officiers et sous-officiers, d’échanger sur la particularité de ces interventions en zone hyper-urbanisée.

Il a été également question de la campagne portant sur les gestes qui sauvent. Suite aux attentats de novembre 2015, de nombreux français ont souhaité être formés à ces premiers gestes de secours. Ce dispositif propose donc une initiation aux premiers soins à prodiguer en cas de situation d’urgence. De nombreux centre de secours proposent ces sessions.

 

Monsieur Jacques GAUTIER, Président de l’AMD 92 et Maire de Garches a souhaité vivement remercier et féliciter les pompiers pour leur dévouement et leur travail. Cette présentation a en effet permis de mieux appréhender l’ensemble de leurs missions, au sein de notre territoire.

 

 

 Pour finir les modules d'intervention ont été présentés en condition d'engagement avec la possibilité qui a été offerte aux Élus de prendre place dans ces véhicules pour mieux comprendre leur fonctionnement opérationnel et leur déploiement.